Compte rendu des Journées d’EVS 2018 – atelier 3 : bilan, suites et perspectives

Chantier, Ourense, 2018 @S. Vareilles

Journées d’EVS 2018, 30 mai-1er juin 2018, rue Chevreul, 69007 Lyon

Ce compte rendu présente les discussions qui ont eu lieu lors de la séance consacrée à l’atelier 3 et plus largement au cours des Journées. Il donne également à voir des éléments du bilan. En l’état, les échanges ont porté en grande partie sur l’animation de l’atelier, en particulier sur l’organisation d’un séminaire expérimental « Brainstorm-it » ; les perspectives ont été peu développées.

Rédacteurs du compte rendu : Manuel Appert, Jorge Santiago, Sophie Vareilles avec la contribution de Geoffrey Mollé (secrétaire de la séance « Atelier 3 » des Journées)

***

Bilan 2017-2018

Rappel du positionnement de l’atelier 3

L’atelier 3 s’intéresse au monde des objets urbains pour analyser les processus d’urbanisation actuels et passés. Il interroge tout à la fois la production/fabrication des villes, les changements techniques, les processus de normalisation et de régulation, les morphologies qui en résultent et les pratiques et représentations de leurs concepteurs et usagers. L’entrée par les objets favorise la pluridisciplinarité (géographie, urbanisme, sociologie, anthropologie, architecture, etc.)

Jusqu’ici, quatre objets principaux ont été étudiés :

  • les villes verticales, leurs conceptions, représentations et pratiques
  • les objets urbains et leurs processus d’appropriation
  • les nouveaux objets, les changements techniques, les innovations et les processus de transition
  • les habitats et l’habiter

Bilan quantitatif 2017-2018

Animation d’un blog : https://atelier3.hypotheses.org/

  • 2017-2018 : 23 billets
  • objets des billets : séminaires et journées d’étude, séjours de collègues chercheurs étrangers, parution de numéros de revue, publications de l’atelier, etc.

Organisation de séminaires et journées d’étude : depuis 2017, 7 séminaires et journées d’étude

Publications de l’atelier : il s’agit de publications que les membres de l’atelier considèrent comme relevant des thématiques de l’atelier ; ces publications sont recensées à l’occasion d’appels aux membres :

Retour sur l’organisation de l’atelier

Il n’y a pas de séminaires récurrents, organisés autour de thématiques particulières : les séminaires organisés sont ponctuels : par exemple journée d’étude autour d’une thématique, séminaire autour d’un intervenant extérieur.

Au sein de l’atelier, les approches et les traditions de recherche, les objets étudiés et les méthodes d’enquête mises en œuvre sont très divers : cela constitue une richesse en soi, mais soulève des difficultés pour faire communauté ou assurer l’interconnaissance entre les membres de l’atelier – l’interconnaissance étant un des objectifs initiaux de l’atelier.

La mobilisation des chercheurs et des doctorants en dehors du « cercle » des co-animateurs pour participer aux séminaires ou proposer des manifestations est compliquée et finalement assez limitée.

Les propositions thématiques initiales n’ont pas nécessairement été toutes couvertes, faute d’intérêt ou de collègues souhaitant les porter. Cette situation résulte sans doute d’une mauvaise appréhension, lors de la construction du projet en cours, des thématiques et approches des nouveaux collègues d’anthropologie et de l’ENSAL, notamment ceux appartenant au LAURE-EVS.

Programme 2018-2019

Les animations prévues (état 17 juillet 2018)

L’organisation de cinq séminaires et journées d’études est envisagée pour la fin de l’année 2018 et le début de l’année 2019 : une partie de ces séminaires et journées d’études intéresseront nos pratiques et nos cadres de recherche ; ils pourront participer du futur projet. Cette liste n’est pas définitive : d’autres séminaires et journées d’études pourront être organisés, notamment sur proposition des membres de l’atelier. Il faudra veiller au calendrier et à la répartition des évènements pendant l’année.

TITRE PROVISOIRE ELEMENTS DE PRÉSENTATION
CONTACTS
Journée d’étude « Habiter les tours résidentielles… » Geoffrey Mollé, Louise Dorignon
Séminaire « L’usage de la photographie dans la recherche et l’enseignement »
  • Octobre 2018
  • Il s’agit de prolonger les discussions qui ont eu lieu lors des Journées d’EVS 2017 sur l’usage de la photographie dans nos travaux de recherche et nos pratiques d’enseignement.
Manuel Appert
Séminaire « L’expérience urbaine brésilienne »
  • Décembre 2018-janvier 2019
  • Plusieurs chercheurs Brésiliens doivent effectuer un séjour au sein d’EVS (CRGA, INSA-EVS) au cours de l’année 2018-2019 (notamment septembre-janvier) : l’idée est de profiter de leur présence pour confronter des points de vue brésiliens sur les villes et en particulier les espaces publics urbains.
Leca De Biaggi, Sophie Vareilles
Séminaire « Approche par les objets »
  • Janvier-février 2019
  • Il s’agit de réfléchir au positionnement de l’atelier et à sa pertinence dans le domaine des études urbaines.
Sophie Vareilles, Jean-Yves Toussaint
Séminaire « Brainstorm-It »
  • Février 2019
  • Il s’agit d’expérimenter une nouvelle forme de séminaire, relevant plus de l’atelier, réunissant les membres de l’atelier 3 autour d’un objet urbain (cf. ci-dessous)
Manuel Appert, Jorge Santiago, Sophie Vareilles

Focus sur la proposition d’un séminaire expérimental « Brainstorm-It »

Un séminaire autour d’un objet urbain : qu’est-ce que cet objet dit de la ville et des processus d’urbanisation ? Qu’est-ce qu’il dit de nos relations à la ville et à l’urbain et/ou des acteurs de la ville ? Qu’est-ce qu’il dit des problématiques urbaines actuelles (par exemple urbain/rural, inégalités sociales) ? Etc.

Les attendus du séminaire :

  • favoriser une interconnaissance et contribuer à créer un collectif ;
  • valoriser la pluridisciplinarité/transversalité et la recherche « en train de se faire » ;
  • construire des fils de recherche collectifs à partir des objets, entrée privilégiée de l’atelier ;
  • explorer des objets nouveaux ou peu explorés en croisant des regards et en confrontant les points de vue pluriels – cette pluralité pourra/devra soulever des contradictions, des complémentarités ou simplement du débat ;
  • ancrer un moment d’échanges récurrent (séminaire à organiser chaque année).

Les modalités envisagées :

  • une journée ou une demi-journée, au laboratoire ou hors les murs, avec ou sans programme, avec ou sans supports, etc. – cela reste à discuter ;
  • « jouer le jeu » : investissement des participants, aspects ludiques, improvisation, mise en danger de la recherche, partage et production de « chaos », définition de règles du jeu ;
  • associer des étudiants de Master et des projets tuteurés ;
  • ne pas figer la forme du séminaire : celle-ci pourrait évoluer chaque année, selon les organisateurs, l’objet étudié, seul l’idée d’avoir un temps commun à l’atelier sur un objet devra perdurer.

Organisation et calendrier :

  • l’année 2019 constituera un test ; un premier séminaire « Brainstorm-It » pourrait être organisé en février ;
  • les animateurs de l’atelier 3 se proposent pour organiser ce premier séminaire avec d’autres membres de l’atelier – Luna D’Emilio (ENSAL) s’est notamment montrée intéressée à participer à cette organisation ;
  • un appel aux membres intéressés sera lancé à la rentrée de septembre 2018.

Les suites 2020-2025 – à discuter

Les pistes mentionnées ici n’ont pas fait l’objet de discussion lors des Journées de EVS. Elles restent à ce jour provisoires et incomplètes. Elles ont été reprises dans le cadre d’une « Fiche prospective » pour le futur projet, une réunion est prévue à la rentrée pour en débattre.

Parmi ces premières pistes, nous distinguons des « perspectives » qui pourraient devenir des thématiques importantes, voire principales, à l’avenir et des « ouvertures », qui ont vocation à rester marginales ou constituer des passerelles avec d’autres ateliers. Compte tenu du bilan sur l’animation de l’atelier 3, de nouvelles modalités de discussions collectives et d’échanges sont aussi à explorer.

Des perspectives : identification de thématiques qui pourraient être développées au sein de l’atelier :

  • villes, marchés et acteurs privés ;
  • nouveaux objets urbains, activités sociales et autonomie des individus ;
  • villes et alimentation ;
  • normes, pouvoir et contrôle dans la ville.

Des ouvertures : identification de thèmes à la marge ou de « pas de côté » qui pourraient être développés au sein de l’atelier :

  • ville et pluralité sociale ;
  • transformations urbaines, changements climatiques et justice environnementale.

La question des rapports entre villes et santé (vulnérabilités urbaines et santé, ville, précarité et santé mentale) a été envisagée comme piste de recherche, notamment à partir d’un projet de recherche CAPES-COFFECUB : compte tenu de la création possible d’un nouvel atelier sur ce thème, ces travaux devraient être intégrés à cet atelier.

De nouvelles modalités d’échange : identification d’amélioration dans l’animation et l’organisation de l’atelier :

  • des séminaires thématiques annuels type « Brainstorm-It » ;
  • un séminaire méthode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.