Archives de l’auteur : Sophie Vareilles

Séminaire-atelier sur les objets

Vitry-sur-Seine, 5 octobre 2019 ©G. Mollé

Séminaire-atelier “Brainstorming” sur les objets

Lundi 21 octobre 2019, 14h-17h, Halles du Faubourg, 10 Impasse des Chalets, 69007 Lyon

Ce séminaire se conçoit comme un atelier expérimental visant à engager une réflexion interdisciplinaire et participative : les chercheurs, plus ou moins expérimentés, interagiront ensemble, en (léger) retrait de leurs terrains de prédilection respectifs.

Pas de consignes particulières ni de programme détaillé, le tout se jouera sur place!

  • Contact : Sophie Vareilles, sophie.vareilles@insa-lyon.fr
  • Formulaire d’inscription (l’inscription au séminaire est gratuite)

High-rise living in the middle-class suburb: a geography of tactics and strategies – soutenance de thèse de Louise Dorignon

Vue sur Collingwood depuis la terrasse partagée du complexe immobilier Yorkshire Brewery Apartments ©L. Dorignon, janvier 2018

Soutenance de thèse de Louise Dorignon

Vendredi 11 octobre 2019 à 9h00, salle André Bollier, Maison des Sciences de l’Homme, 14 avenue Berthelot, Lyon 7ème

Louise DORIGNON, Université Lumière Lyon 2 (UMR 5600 EVS-IRG) en cotutelle avec The University of Melbourne (School of Geography), et dans le cadre de la Chaire industrielle IMU HEVD (Habiter Ensemble la Ville de Demain), soutiendra sa thèse intitulée High-rise living in the middle-class suburb: a geography of tactics and strategies (« Habiter en hauteur dans les quartiers péricentraux de Melbourne : une géographie des tactiques et des stratégies »).

Les résultats de la thèse ont été présentés lors d’un séminaire à Melbourne (The University of Melbourne) le 26 novembre 2018.

Thèse préparée sous la direction de

  • Manuel Appert (Professeur des écoles d’architecture, ENSA de Lyon)
  • Christian Montès (Professeur des Universités, Université Lyon 2, UMR 5600 EVS)
  • Ruth Fincher (Redmond Barry Distinguished Professor Emeritus, The University of Melbourne, School of Geography)
  • Ilan Wiesel (Senior Lecturer, The University of Melbourne, School of Geography)

Continuer la lecture

Publications de l’atelier 3 – jan-juin 2019

Par ordre alphabétique du premier auteur

Charmes E., 2019, La revanche des villages. Essai sur la France périurbaine, Paris, Seuil, Collection “la république des idées”

Gauthiez B., 2019, « La transformation des villes au bas Moyen Âge entre valence et Pise », Rodis, journal of medieval and post-medieval archaeology, n° 1-2019.

Gras P., 2019, « Mondialisation et standardisation. Le cas des métropoles portuaires », Annales de la recherche urbaine, n°113, mars 2019, p. 126-136.

Gras P., 2019, « Transition énergétique : Suisse, voyage aux sources du Rhône », Diagonal, n°205, mars 2019, p. 8-11.

Védrine C., 2019, « From the bearable to the unbearable  : How the Legitimate becomes Illegitimate with the Transforation of Capitalism », in Pardo I., Prato G. B. (eds), On Legitimacy: Multidisciplinary Reflections. Special Issue of Urbanities, 9 (Suppl. 2), p. 96-102, disponible ici : http://www.anthrojournal-urbanities.com/wp-content/uploads/2019/04/16-Vedrine.pdf

Zhang V., Kelly D., Rodriguez Castro L., Edensor T., Lobo M., Adamczyk E., Barry K., Bissell D., Buckle C., Dorignon L., Hughes A., Iaquinto B., Kennedy M., McKay C., Ratnam C. & Wolifson, P., 2019, « Writing ‘aesthetics, anxieties and atmospheres’: a collaborative meandering through illuminated nightscapes », GeoHumanities, DOI : 10.1080/2373566X.2019.1624187

Les différents aspects des politiques nationales de logement du Brésil, de l’Italie et de la France et leur influence sur la structure fonctionnelle et urbaine – le cas de Campinas (São Paulo, Brésil), Turin (Piémont, Italie) et Lyon (Rhône-Alpes, France)

Place Abbé Pierre, Lyon ©E. Leite Ribeiro, 2018-2019

Mercredi 3 juillet, 11h-12h30, salle 604, 18 rue Chevreul, 69007 Lyon

Intervention d’Edson Leite Ribeiro, Ministério das Cidades, Secretaria Nacional da Habitação / Centro Universitário Euro Americano-UNIEURO

Séminaire conjoint ateliers 3 et 6

A partir de l’observation de l’intensité de la production publique de logements sociaux au Brésil et des critères retenus pour sa localisation dans le contexte urbain, on propose la conjecture suivante : la production publique de logements sociaux influe, comme le marché immobilier, autant sur la durabilité urbaine que sur la qualité de vie des citoyens, car les deux alimentent la dispersion urbaine et entravent le droit à la ville.

Afin de tester cette conjecture, on étudie les politiques et actions en matière de logement social dans trois pays (Brésil, France et Italie) et leur réplication socio-spatiale dans trois villes présentant des caractéristiques similaires, mais aussi des différences sensibles : Campinas (Brésil), Lyon (France) et Turin. (Italie).

Comme méthodologie, une évaluation historique et conjoncturelle des politiques et programmes de logement et de leurs effets sur la structure et le fonctionnement des villes étudiées a été adoptée. Ces effets ont également été analysés avec les effets du marché immobilier, les changements « postfordistes » dans les contextes urbains et d’autres effets.

Les résultats ont montré que les impacts les plus évidents de la production sociale étatique se produisaient pendant des périodes bien définies. La plupart du temps, les effets du marché immobilier ont été plus clairs, en particulier dans les villes de Campinas et de Lyon. Dans les trois villes, des transformations « postfordistes » se sont fait sentir, notamment dans la ville de Turin.

Contacts : Lydia Coudroy de Lille : lydia.coudroydelille@univ-lyon2.fr et Sophie Vareilles : sophie.vareilles@insa-lyon.fr

 

Par, à travers et avec les objets : des approches pertinentes pour les études urbaines ? — programme et inscriptions

Jeudi 20 et vendredi 21 juin 2019, amphi Ouest, centre des Humanités, 1 rue des Humanités, 69100 Villeurbanne

Journées d’étude

Ces journées d’étude, organisées par l’atelier 3, visent à réfléchir et à mieux fonder les postures de recherche de l’atelier, rapidement résumées sous l’expression « approche par les objets ». Ces objets se révèlent multiples dans leurs échelles et leurs fonctions : mobiliers urbains, maisons, automobiles, plans, etc.

Ces journées  n’ont donc pas vocation à définir une approche par les objets, mais à appréhender une pluralité d’approches et à les situer dans le champ des études urbaines et plus largement des études sur l’anthropocène. Il s’agira ainsi de confronter des travaux de recherche qui, partant des objets, traitent des questions sociales, urbaines et environnementales. Pour cela, les journées s’organisent autour d’interventions de chercheurs de l’atelier et de chercheur extérieurs à l’unité, dont les travaux témoignent d’une attention particulière aux objets.

Rappel des objectifs des journées et éléments de problématique : https://atelier3.hypotheses.org/1292

Les journées d’étude ont été labellisées par le CNRS dans le cadre des 80 ans de l’institution. Elles sont financées par l’UMR 5600 EVS et l’INSA Lyon.

Inscriptions : L’inscription aux Journées est gratuite, mais obligatoire : lien vers le formulaire (date limite : 17 juin 2019)

Plan du campus de l’INSA Lyon : https://www.insa-lyon.fr/fr/carte/campus

Contact : sophie.vareilles@insa-lyon.fr

***

Programme

Continuer la lecture