Archives de l’auteur : Sophie Vareilles

Publications de l’atelier 3 – juillet-décembre 2018

Par ordre alphabétique du premier auteur

Adam M., Laffont G.-H., 2018, « Conjuguer singularité et conformité pour se positionner sur le marché international de l’urbain. Confluence et le renouvellement de l’image de Lyon », Confins, revue franco-brésilienne de géographie, n°36, URL : https://journals.openedition.org/confins/14614

Chevalier D., Hertzog A. (coord.), 2018, « Les spatialités des mémoires », Géographie et Culture, n°105 – présentation disponible sur http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=numero&no=60704&no_revue=17

Coste A., d’Emilio L., Guillot X. (dir.), 2018, Ruralités post-carbone. Milieux, échelles et acteurs de la transition énergétique / Post-Carbon Ruralities. Milieux, Scales and Stakeholders of the Energy Transition, Saint-Etienne, Éditions Puse

Dendievel A.-M., Chevalier D., 2018, « Topos et mémoires des deux rives de la Loire (XVIIIe-XXe siècles) : l’exemple de Chassenard (Allier) et Digoin (Saône-et-Loire). » in « Les spatialités des mémoires », Géographie et Culture, n°105, pp. 91-112

Continuer la lecture

Observer et analyser les activités sociales dans l’espace public urbain. Discussions à partir de dispositifs d’enquête in situ – le programme

Jeudi 11 avril, 9h30-12h30, salle 305, 18 rue Chevreul, 69007 Lyon

Séminaire

Ce séminaire porte sur les activités sociales dans les espaces publics urbains, que ces activités soient individuelles, collectives, privées, publiques, genrées, sacrées, etc. Il intéresse en particulier la manière dont ces activités peuvent être saisies à travers des dispositifs d’enquête in situ comme des observations et des relevées. Comment ces dispositifs sont-ils mis en œuvre ? Quelles difficultés soulèvent-ils ? Quels types de données sont ainsi produits ? De quelles façons ces données sont-elles analysées ? Que disent-elles sur les activités étudiées ?

Programme

Wided GUEDOUDJ (Université de Batna 1 / UMR 5600 EVS), « ‘L’entre-deux’ : pour de nouvelles spatialisations des pratiques de l’espace public urbain à Batna »

Amel HARFOUCHE (Centre de Recherche sur l’Habitat-UMR 7218 LAVUE), « Mon genre comme contrainte. Enquête sur les usages des lieux publics en Algérie »

Claire MANDON (UMR 5600 EVS), « Observer la ville par ses objets : temporalités et spatialités des activités sociales urbaines à Lyon et sa périphérie »

Contact : sophie.vareilles@insa-lyon.fr

Enquête auprès des membres de l’atelier 3

Suite aux Journées de l’UMR 2019, cette enquête vise à préparer le nouveau projet 2021-2025 et sa mise en œuvre.

Elle s’adresse aux membres actuels et futurs de l’atelier 3. Elle devra permettre de faire un état des lieux des thématiques de recherche traitées au sein de l’atelier ainsi qu’un recensement des doctorants impliqués.

Lien vers le questionnaire

Merci de répondre avant le 19 avril au plus tard.

Contact : Luna D’Emilio : luna.demilio@lyon.archi.fr

Par, à travers et avec les objets : des approches pertinentes pour les études urbaines ?

La Corogne, 2018 ©S.Vareilles

Journées d’étude, jeudi 20 et vendredi 21 juin 2019, Lyon

Eléments de contexte

L’atelier 3 s’intéresse aux objets urbains pour rendre compte de l’urbanisation et en particulier des processus politiques, environnementaux, sociaux et techniques que l’urbanisation conditionne et oriente – typiquement pour la période contemporaine, les enjeux autour de la crise environnementale et des changements techniques. Ainsi, l’atelier regroupe des travaux relevant principalement de la géographie, de l’urbanisme, de l’anthropologie et de la géo-histoire, mobilisant des cadres d’analyse, des méthodes et des terrains d’enquête pluriels, qui ont, cependant, en commun de partir des objets. Cette posture a été rapidement appelée « approche par les objets ». En l’état, cette expression reste peu questionnée au sein de l’atelier.

Ces journées d’étude visent à pallier ce manque. Elles ont pour objectif de réfléchir et de mieux fonder les postures de recherche de l’atelier 3 et, au-delà peut-être, au sein de l’UMR et dans le domaine des études urbaines. Elles s’organiseront autour d’interventions de chercheurs de l’atelier et de chercheur extérieurs à l’unité, dont les travaux témoignent d’une attention particulière aux objets.

Ces journées d’étude ont été labellisées dans le cadre des 80 ans du CNRS.

Continuer la lecture

Accueil de Wided GUEDOUDJ

Accueil de Wided Guedoudj (Université de Batna 1, Algérie)

Mme Guedoudj est architecte, maître assistante à l’Institut d’Architecture et d’Urbanisme de l’Université de Batna 1 et doctorante au Département d’Architecture de l’Université de Biskra. Elle est également chercheure affiliée au Laboratoire de conception et de modélisation des formes architecturales et urbaines (LACOMOFA, http://lacomofa.univ-biskra.dz/) à l’Université de Biskra et chercheure associée au Laboratoire de Psychologie de l’Usager de la Route (LPUR, http://lab.univ-batna.dz/lpur/) à l’Université de Batna 1.

Mme Guedoudj est actuellement accueillie au sein de la composante INSA d’EVS depuis octobre 2018. Ce séjour de recherche s’inscrit dans le cadre de la finalisation de sa thèse de doctorat en architecture, urbanisme et aménagement de l’espace. Cette thèse est réalisée sous la direction d’Ahmed Ghenouchi, géographe et docteur en aménagement du territoire (Université de Oum El Bouaghi) et en co-encadrement avec Jean-Yves Toussaint (EVS/INSA Lyon).

Les recherches de Mme Guedoudj, en particulier celles liées à son doctorat, portent sur les activités, usages et pratiques individuelles et collectives des espaces publics urbains (en l’occurrence les places publiques) en Algérie à travers l’appropriation des objets et des dispositifs techniques et spatiaux quotidiens de l’urbain.