Archives de catégorie : Journée d’études

L’œil de la recherche. Les mutations urbaines de l’agglomération lyonnaise (1978-2018) sous le regard d’une chercheure-photographe

Exposition – Photographies Anne-Sophie Clémençon

L’exposition se tient  à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, Site René Descartes, 15 parvis Descartes, Lyon (métro Debourg), du 11 octobre au 4 décembre 2018 à la Galerie Artemisia, prolongation jusqu’au 6 janvier 2019 sur les grilles extérieures avenue Jean Jaurès

Cette exposition présente le fonds photographique que l’historienne de l’architecture et des formes urbaines, Anne-Sophie Clémençon, a constitué sur l’agglomération lyonnaise pendant 40 ans. Le propos est de mettre en valeur la notion de bases de données photographiques des chercheurs en sciences humaines, à la fois outil scientifique et pédagogique, mais aussi travail photographique à part entière.

Continuer la lecture

Habiter les tours résidentielles : entre pratiques et représentations – vendredi 22 juin 2018, le programme

Vendredi 22 juin 2018, 9h-17h, salle 104, IUT 3, 88 rue Pasteur, 69007 Lyon

Journée d’étude et atelier « Habiter les tours résidentielles : entre pratiques et représentations », organisée dans le cadre de la chaire Habiter Ensemble la Ville de Demain et des ateliers 3 et 6 de l’UMR 5600 EVS

Cette journée d’étude, vouée à des échanges entre chercheurs, praticiens et étudiants, dans une perspective pluridisciplinaire, a pour ambition d’apporter des éléments de réponse et de fournir de nouvelles pistes de réflexion théoriques et méthodologiques à la caractérisation des modes d’habiter de la ville verticale.

Programme

9h00 : Accueil des participants & café


9h15 : Introduction de Manuel Appert (EVS-IRG, Lyon 2)

SESSION MATINALE : FAIRE L’EXPÉRIENCE DE LA VERTICALITÉ – animation scientifique : Louise Dorignon

9h30-10h30 :

  • Geoffrey Mollé (EVS-IRG, Lyon 2), « La tour résidentielle, un belvédère habité ? »
  • Alexandre Chabardès (EVS-IRG, Lyon 2), « Ressentir la verticalité : étude de cas de la Tour Panoramique de la Duchère »

11h00-11h30 : Questions aux intervenants et discussion des travaux présentés

11h30-12h15 : Atelier sur le thème de la matinée guidé par Michel Lussault

12h15-13h30 : Déjeuner

Continuer la lecture

Habiter les tours résidentielles : entre pratiques et représentations

Vendredi 22 juin 2018, 9h-17h, rue Chevreul, 69007 Lyon (salle à préciser)

Journée d’étude et atelier « Habiter les tours résidentielles : entre pratiques et représentations », organisée dans le cadre de la chaire Habiter Ensemble la Ville de Demain et des ateliers 3 et 6 de l’UMR 5600 EVS

Le cas des tours résidentielles, plus nombreuses et paradoxalement moins analysées que les tours de bureaux, dépeintes pour la plupart en tant qu’emblèmes d’un néo-libéralisme économique global (Dideln, 2010; Graham, 2015), invite aujourd’hui plus que jamais à « ouvrir les géographies de la ville tridimensionnelle » (Harris, 2014). (Re)trouvant une légitimité auprès des promoteurs et des municipalités comme avatars privilégié de la verticalisation, les tours résidentielles, plus que des artefacts, apparaissent comme des objets relationnels. La verticalité devient alors le produit d’une construction entre l’habitant et son environnement (Jacobs, 2005; Baxter, 2017), mobilisant pratiques, représentations et imaginaires. Face aux grilles d’analyse de l’urbain traditionnellement horizontales (Harris, 2014; Baxter, 2017), un « habiter vertical » spécifique en résulterait-il?

Cette journée d’étude, vouée à des échanges entre chercheurs, praticiens et étudiants, dans une perspective pluridisciplinaire, a pour ambition d’apporter des éléments de réponse et de fournir de nouvelles pistes de réflexion théoriques et méthodologiques à cette caractérisation des modes d’habiter de la ville verticale.

Liste des intervenants : Manuel Appert, Loïc Bonneval, Aurélien Gentil, Alexandre Chabardès, Louise Dorignon, Michel Lussault, Geoffrey Mollé

Inscription avant le 30 mai 2018 par mail à : Geoffrey.Molle@univ-lyon2.fr

Plus d’informations ici

Constructions et architectures en terre – manifestations 2016 (2/2)

Immeuble de grande hauteur en pisé de terre crue ©Anne-Sophie Clémençon, nd

Samedi 17 septembre 2016, 14h, musée des Confluences, 86 quai Perrache, 69002 Lyon / tél. : (+33) 04 28 38 11 90

Retour sur l’inventaire participatif du patrimoine en terre du Grand Lyon

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine

Participants :

  • Catherine Bodet, musée des Confluences,
  • Anne-Sophie Clémençon, CNRS, laboratoire Environnement Ville Société
  • Magali Delavenne, Inventaire général du patrimoine culturel d’Auvergne-Rhône-Alpes
  • Emmanuel Mille, architecte, DSA Architecture

Fait peu connu, la capitale des Gaules présente la plus grande concentration de constructions urbaines en terre d’Europe, avec plusieurs milliers de bâtiments. Certains sont parfois de grande hauteur : de nombreux immeubles canuts ont des murs pignon en terre de plus de 20 mètres de haut ! Bien que présente dans la plupart des quartiers de l’agglomération, le patrimoine en terre y reste méconnu car le matériau est systématiquement caché par des enduits. Cette méconnaissance pose de nombreux problèmes de conservation, les habitants ignorant souvent la présence de la terre dans leur habitation, matériau sensible à l’humidité. Pour mieux connaître ce patrimoine caché et sensibiliser les Grands Lyonnais, Emmanuel Mille a initié un inventaire participatif.

Vous avez été nombreux à collaborer au projet de l’inventaire participatif des constructions en pisé de terre à Lyon et dans sa banlieue. Après six mois d’existence de la plateforme, et avant son transfert à d’autres partenaires culturels, les intervenants souhaitent recueillir vos impressions sur ce dispositif, partager les premiers résultats et évoquer les nombreux projets à venir.

Retrouvez l’inventaire participatif sur : www.patrimoine-terre-lyonnais.museedesconfluences.fr

Retrouvez la manifestation dans le programme des Journées européennes du patrimoine au musée des Confluences sur : http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/retour-sur-l’inventaire-participatif-du-patrimoine-en-terre-du-grand-lyon

Contact : Anne-Sophie Clémençon, anne-sophie.clemencon@ens-lyon.fr

 

Constructions et architectures en terre – manifestations 2016 (1/2)

Mercredi 6 janvier 2016, 12h15-13h45, ENS Lyon, salle R212, site René Descartes, bât. Recherche, 15 parvis Descartes, 69007 Lyon

Séminaire Bio-Géophile

Intervention de Suzanne Monod, « Constructions et Architectures de terre en Arménie. Reconnaissance et patrimonialisation pour le développement des territoires (Etat d’avancement de thèse) »

L’Arménie a un passé constructif en terre dont l’avenir est menacé dans la période actuelle de « dé-soviétisation ». C’est aussi un des rares pays où les constructions en terre sont peu connues (contrairement au patrimoine en pierre). Pourtant, les fouilles archéologiques confirment la présence d’un patrimoine monumental remarquable en adobes  (Erébouni, Karmir Blour, Armavir). Parallèlement  l’habitat vernaculaire en terre existe, même s’il est moins identifié. Malgré la disparition de quartiers anciens, il est encore possible de déceler des habitats révélant des principes de construction en terre.

Avec le constat que ces cultures constructives disparaissent en Arménie, le projet de la thèse est d’articuler patrimoine archéologique et habitat contemporain. En effet, dans l’Arménie d’aujourd’hui, l’intérêt accordé aux chantiers archéologiques monumentaux et à leur conservation rejaillira sur le regard accordé à l’architecture de terre contemporaine et le revalorisera. La sensibilisation au patrimoine archéologique (architectures savantes) et à sa conservation/valorisation devrait renouveler le regard et les pratiques vis-à-vis d’un héritage vernaculaire et réactiver des savoir-faire en ouvrant des possibilités originales pour les constructions contemporaines. Seront présentés les particularités  de ce patrimoine d’architectures de terre et les débuts de mise en place de chantiers participatifs impliquant les partenaires locaux.

Suzanne Monod est enseignante à l’Ecole Nationale d’Architecture de Lyon et doctorante.

Contact : Anne-Sophie Clémençon, anne-sophie.clemencon@ens-lyon.fr