Archives de catégorie : Séminaire « ouvert »

Villes et genres : changements de regards sur le partage de l’espace? – mise à jour

Quand les violences domestiques s’inscrivent dans l’espace public. Rue Gay Lussac, Paris, 12 octobre 2019 ©D. Chevalier

Vendredi 22 novembre 2019, 9h30-12h30, salle 604, 18 rue Chevreul, 69007 Lyon

Séminaire commun aux ateliers 3 et 6

Séance organisée par Dominique Chevalier (MCF-HDR Université Lyon INSPE, UMR EVS) et Sophie Vareilles (MCF INSA de Lyon, UMR EVS).

Cette séance commune aux ateliers 3 et 6 du laboratoire EVS (UMR 5600) sera consacrée à la question du partage de l’espace urbain selon le genre. Depuis une trentaine d’années, les travaux corrélant les pratiques urbaines et les rapports sociaux de genre se sont développés, et le constat que la ville reste sexiste et androcentrée demeure collectivement partagé. Cette matinée permettra d’enrichir les réflexions déjà menées sur les normes de genre dans la prise en compte des politiques publiques et de réfléchir aux manières de co-construire une ville plus juste, plus égalitaire et plus accessible pour tous et toutes.

Suite à l’annulation de la venue d’Yves Raibaud, le programme du séminaire est modifié :

  • Amandine Chapuis, « Revendiquer la place des femmes dans la ville. Approche géographique d’une action collective de femmes »
  • Camille Martinez, « De quel projet politique les politiques urbaines genrées sont-elles le nom ? »
  • Eva San Martin, « La déprise spatiale des femmes vivant des situations de violence conjugale »

***

Présentation des interventions

Continuer la lecture

Villes et genres : changements de regards sur le partage de l’espace?

Quand les violences domestiques s’inscrivent dans l’espace public. Rue Gay Lussac, Paris, 12 octobre 2019 ©D. Chevalier

Vendredi 22 novembre 2019, 9h30-12h30, salle 604, 18 rue Chevreul, 69007 Lyon

Séminaire commun aux ateliers 3 et 6

Séance organisée par Dominique Chevalier (MCF-HDR Université Lyon INSPE, UMR EVS) et Sophie Vareilles (MCF INSA de Lyon, UMR EVS).

Cette séance commune aux ateliers 3 et 6 du laboratoire EVS (UMR 5600) sera consacrée à la question du partage de l’espace urbain selon le genre. Depuis une trentaine d’années, les travaux corrélant les pratiques urbaines et les rapports sociaux de genre se sont développés, et le constat que la ville reste sexiste et androcentrée demeure collectivement partagé. Cette matinée permettra d’enrichir les réflexions déjà menées sur les normes de genre dans la prise en compte des politiques publiques et de réfléchir aux manières de co-construire une ville plus juste, plus égalitaire et plus accessible pour tous et toutes.

Trois intervenant·es présenteront leurs travaux :

  • Amandine Chapuis, « Revendiquer la place des femmes dans la ville. Approche géographique d’une action collective de femmes »
  • Camille Martinez, « De quel projet politique les politiques urbaines genrées sont-elles le nom ? »
  • Yves Raibaud, « Genre, sport et villes »

***

Présentation des interventions

Continuer la lecture

The challenges of interdisciplinary research on accessibility in the built environment

Mardi 4 juin 2019, 10h-12h, salle de réunion GCU, bâtiment Freyssinet (1er étage), INSA Lyon, 8 rue des sports, 69100 Villeurbanne

Conférence d’Angelina COSTA, Université Fédérale de Paraiba (Brésil)

Résumé

Accessibility understood as a category of the quality of the built environment, in its broad sense, considering the perception, understanding and use of spaces,from a user-centered design approach

The existence of spaces « free of barriers » does not contemplate the set of aspects that involve the accessibility in building environment. It is necessary to consider other dimensions: communicational, methodological, instrumental, programmatic and attitudinal; as important as the architectural one; and allow the user to understand their function, organization and spatial relationships, as well as to perceive and participate in the activities that occur there. Brazilian legislation provides for the autonomy of persons with disabilities or with reduced mobility, in the exercise of their citizenship rights. The set of researches developed by the LACESSE team studies the user-centered design process, considering its participation, as well as a multidisciplinary professional collaboration; in order to guarantee accessibility as an essential category of quality.

La conférence se fera en anglais ; les échanges pourront avoir lieu en anglais, en portugais ou en français.

Contact : Marcele Trigueiro, marcele.trigueiro@gmail.com

Observer et analyser les activités sociales dans l’espace public urbain. Discussions à partir de dispositifs d’enquête in situ – le programme

Jeudi 11 avril 2019, 9h30-12h30, salle 305, 18 rue Chevreul, 69007 Lyon

Séminaire

Ce séminaire porte sur les activités sociales dans les espaces publics urbains, que ces activités soient individuelles, collectives, privées, publiques, genrées, sacrées, etc. Il intéresse en particulier la manière dont ces activités peuvent être saisies à travers des dispositifs d’enquête in situ comme des observations et des relevées. Comment ces dispositifs sont-ils mis en œuvre ? Quelles difficultés soulèvent-ils ? Quels types de données sont ainsi produits ? De quelles façons ces données sont-elles analysées ? Que disent-elles sur les activités étudiées ?

Programme

Wided GUEDOUDJ (Université de Batna 1 / UMR 5600 EVS), « ‘L’entre-deux’ : pour de nouvelles spatialisations des pratiques de l’espace public urbain à Batna »

Amel HARFOUCHE (Centre de Recherche sur l’Habitat-UMR 7218 LAVUE), « Mon genre comme contrainte. Enquête sur les usages des lieux publics en Algérie »

Claire MANDON (UMR 5600 EVS), « Observer la ville par ses objets : temporalités et spatialités des activités sociales urbaines à Lyon et sa périphérie »

Contact : sophie.vareilles@insa-lyon.fr

Observer et analyser les activités sociales dans l’espace public urbain. Discussions à partir de dispositifs d’enquête in situ

Laxe, 2018 ©S. Vareilles

Jeudi 11 avril 2019, 9h30-12h30, salle 305, 18 rue Chevreul, 69007 Lyon

Séminaire

Ce séminaire porte sur les activités sociales dans les espaces publics urbains, que ces activités soient individuelles, collectives, privées, publiques, genrées, sacrées, etc. Il intéresse en particulier la manière dont ces activités peuvent être saisies à travers des dispositifs d’enquête in situ comme des observations et des relevées. Comment ces dispositifs sont-ils mis en œuvre ? Quelles difficultés soulèvent-ils ? Quels types de données sont ainsi produits ? De quelles façons ces données sont-elles analysées ? Que disent-elles sur les activités étudiées ?

A partir de ces questions, le séminaire a pour objectif notamment de :

  • réexaminer les conditions d’évaluation des données et de montée en généralités à partir de cas particuliers ;
  • discuter la distinction entre enquêtes quantitatives et qualitatives ;
  • confronter des expériences urbaines différentes (centre-ville vs zone industrielle, places vs voirie, France vs Algérie, hommes vs femmes, etc.).

Intervenantes :

Claire MANDON, sociologue, doctorante en géographie, urbanisme et aménagement, UMR 5600 EVS/INSA Lyon

Wided GUEDOUDJ, architecte, maitre assistante, doctorante en architecture, urbanisme et aménagement de l’espace, Institut d’Architecture et d’Urbanisme/Université de Batna 1, UMR 5600 EVS/INSA Lyon

Amel HARFOUCHE, architecte-urbaniste, docteur en urbanisme et aménagement, Université Paris 10/Centre de Recherche sur l’Habitat (CRH)-UMR 7218 LAVUE