Archives par étiquette : objets

Les objets derrière les objets – nouvelle date et programme

Lyon ©G. Mollé, 2019

Vendredi 25 septembre 2020, 9h-12h, salle de la Rotonde, 18 rue Chevreul, 69007 Lyon

Séminaire organisé par Geoffrey Mollé (EVS/IRG) et Pauline Chavassieux (EVS/ISTHME)

Constitutive de toute recherche scientifique, la montée en généralité désigne le processus par lequel l’objet de recherche, physique ou non, est dépassé par la réflexion dans son rattachement aux enjeux de société. Or, en tant qu’ultime phase de la recherche, la montée en généralité est tributaire d’un travail analytique du/de la chercheur/se à une échelle plus fine que celle de l’objet de recherche. Il s’agit de la plongée dite « en entonnoir » vers les dimensions sous-jacentes de l’objet de départ. C’est en déconstruisant son objet de recherche en un système de sous-objets qui le produisent, que le/la chercheur/se le complexifie, à mesure qu’il/elle le maîtrise. Se pose dès lors la question du lien inaltérable entre la plongée vers le particulier et la montée en généralité dans la production du savoir scientifique. Selon quelles modalités la focalisation de l’attention du/de la chercheur/se sur les sous-objets qui composent et produisent leur objet de recherche est-elle susceptible de lui faire dépasser ce même-objet ? Et à partir de quel moment?

Au carrefour entre les séminaires thématiques sur les objets et les cuisines de la recherche, la demi-journée d’étude vise à stimuler la réflexion des jeunes chercheur/ses sur les aspects « méta » de la montée en généralité. Elle prendra la forme d’une succession de trois présentations de la part de doctorant/es dont les supports de recherche, aussi variés que leurs ancrages disciplinaires, seront justement mis en discussion dans une perspective transdisciplinaire. Pourront-être mobilisés à cet effet des supports de restitution variés, schémas, cartes mentales, ou tout autre outil à caractère expérimental.

Programme

Continuer la lecture

Activités sociales et environnements urbains : quels effets sur les pollutions urbaines et les enjeux de santé publique ? – programme et inscription

1-8-13, nouvelles boîtes à ordures [dépôt des poubelles sur le trottoir dans les rues de Paris] : [photographie de presse] / [Agence Rol], 1913, via Gallica

MISE À JOUR 13/03/2020 : SÉMINAIRE REPORTÉ À UNE DATE ULTÉRIEURE

Mercredi 25 mars, 9h-17h, salle 604, 18 rue Chevreul, 69007 Lyon

Séminaire organisé par Sophie Vareilles

Séminaire organisé dans le cadre du projet ANSES IOUQMER et avec le soutien de la composante EVS-INSA

Ce séminaire interroge les rapports entre activités sociales, environnements urbains et pollutions  – que ces activités soient de production, de consommation ou d’usage. De quelles manières les environnements urbains et les objets qui les composent (constructions, mobiliers urbains, équipements, objets personnels, etc.) affectent-ils les pratiques sociales, sources des pollution du sol, de l’air et de l’eau ? Quel est leur rôle dans les pollutions observées et l’observation de ces pollutions ? Comment est-il intégré dans les politiques visant les pollutions et celles de santé publique ? Par qui ? Etc.

Pour réfléchir à ces questions , nous avons pris le parti de solliciter des chercheurs de différentes disciplines (urbanisme, sociologie, sciences politiques, microbiologie, etc.). Il s’agira ainsi de confronter des cadres d’analyse, des terrains de recherche, des méthodes d’enquête et des résultats pluriels afin de travailler les rapports entre activités sociales, objets, environnements urbains, pollutions et santé.

Programme

Continuer la lecture

Activités sociales et environnements urbains : quels effets sur les pollutions urbaines et les enjeux de santé publique ?

1-8-13, nouvelles boîtes à ordures [dépôt des poubelles sur le trottoir dans les rues de Paris] : [photographie de presse] / [Agence Rol], 1913, via Gallica

MISE À JOUR 13/03/2020 : SÉMINAIRE REPORTÉ À UNE DATE ULTÉRIEURE

Mercredi 25 mars, 9h-17h, salle 604, 18 rue Chevreul, 69007 Lyon

Séminaire organisé par Sophie Vareilles

Ce séminaire interroge les rapports entre activités sociales, environnements urbains et pollutions  – que ces activités soient de production, de consommation ou d’usage. De quelles manières les environnements urbains et les objets qui les composent (constructions, mobiliers urbains, équipements, objets personnels, etc.) affectent-ils les pratiques sociales, sources des pollution du sol, de l’air et de l’eau ? Quel est leur rôle dans les pollutions observées et l’observation de ces pollutions ? Comment est-il intégré dans les politiques visant les pollutions et celles de santé publique ? Par qui ? Etc.

Pour réfléchir à ces questions , nous avons pris le parti de solliciter des chercheurs de différentes disciplines (urbanisme, sociologie, sciences politiques, microbiologie, etc.). Il s’agira ainsi de confronter des cadres d’analyse, des terrains de recherche, des méthodes d’enquête et des résultats pluriels afin de travailler les rapports entre activités sociales, objets, environnements urbains, pollutions et santé.

Intervenants

Continuer la lecture

Les objets derrière les objets – le programme

Lyon ©G. Mollé, 2019

MISE À JOUR 16/03/2020 : SÉMINAIRE REPORTÉ À UNE DATE ULTÉRIEURE

Vendredi 3 avril, 9h30-12h30, salle 604, 18 rue Chevreul, 69007 Lyon

Séminaire organisé par Geoffrey Mollé (EVS/IRG) et Pauline Chavassieux (EVS/ISTHME)

Constitutive de toute recherche scientifique, la montée en généralité désigne le processus par lequel l’objet de recherche, physique ou non, est dépassé par la réflexion dans son rattachement aux enjeux de société. Or, en tant qu’ultime phase de la recherche, la montée en généralité est tributaire d’un travail analytique du/de la chercheur/se à une échelle plus fine que celle de l’objet de recherche. Il s’agit de la plongée dite « en entonnoir » vers les dimensions sous-jacentes de l’objet de départ. C’est en déconstruisant son objet de recherche en un système de sous-objets qui le produisent, que le/la chercheur/se le complexifie, à mesure qu’il/elle le maîtrise. Se pose dès lors la question du lien inaltérable entre la plongée vers le particulier et la montée en généralité dans la production du savoir scientifique. Selon quelles modalités la focalisation de l’attention du/de la chercheur/se sur les sous-objets qui composent et produisent leur objet de recherche est-elle susceptible de lui faire dépasser ce même-objet ? Et à partir de quel moment ?

Au carrefour entre les séminaires thématiques sur les objets et les cuisines de la recherche, la demi-journée d’étude vise à stimuler la réflexion des jeunes chercheur/ses sur les aspects « méta » de la montée en généralité. Elle prendra la forme d’une succession de trois présentations de la part de doctorant/es dont les supports de recherche, aussi variés que leurs ancrages disciplinaires, seront justement mis en discussion dans une perspective transdisciplinaire. Pourront-être mobilisés à cet effet des supports de restitution variés, schémas, cartes mentales, ou tout autre outil à caractère expérimental.

Programme

Continuer la lecture