Archives par étiquette : ville verticale

Habiter les tours résidentielles : entre pratiques et représentations – vendredi 22 juin 2018, le programme

Vendredi 22 juin 2018, 9h-17h, salle 104, IUT 3, 88 rue Pasteur, 69007 Lyon

Journée d’étude et atelier « Habiter les tours résidentielles : entre pratiques et représentations », organisée dans le cadre de la chaire Habiter Ensemble la Ville de Demain et des ateliers 3 et 6 de l’UMR 5600 EVS

Cette journée d’étude, vouée à des échanges entre chercheurs, praticiens et étudiants, dans une perspective pluridisciplinaire, a pour ambition d’apporter des éléments de réponse et de fournir de nouvelles pistes de réflexion théoriques et méthodologiques à la caractérisation des modes d’habiter de la ville verticale.

Programme

9h00 : Accueil des participants & café


9h15 : Introduction de Manuel Appert (EVS-IRG, Lyon 2)

SESSION MATINALE : FAIRE L’EXPÉRIENCE DE LA VERTICALITÉ – animation scientifique : Louise Dorignon

9h30-10h30 :

  • Geoffrey Mollé (EVS-IRG, Lyon 2), « La tour résidentielle, un belvédère habité ? »
  • Alexandre Chabardès (EVS-IRG, Lyon 2), « Ressentir la verticalité : étude de cas de la Tour Panoramique de la Duchère »

11h00-11h30 : Questions aux intervenants et discussion des travaux présentés

11h30-12h15 : Atelier sur le thème de la matinée guidé par Michel Lussault

12h15-13h30 : Déjeuner

Continuer la lecture

Habiter les tours résidentielles : entre pratiques et représentations

Vendredi 22 juin 2018, 9h-17h, rue Chevreul, 69007 Lyon (salle à préciser)

Journée d’étude et atelier « Habiter les tours résidentielles : entre pratiques et représentations », organisée dans le cadre de la chaire Habiter Ensemble la Ville de Demain et des ateliers 3 et 6 de l’UMR 5600 EVS

Le cas des tours résidentielles, plus nombreuses et paradoxalement moins analysées que les tours de bureaux, dépeintes pour la plupart en tant qu’emblèmes d’un néo-libéralisme économique global (Dideln, 2010; Graham, 2015), invite aujourd’hui plus que jamais à « ouvrir les géographies de la ville tridimensionnelle » (Harris, 2014). (Re)trouvant une légitimité auprès des promoteurs et des municipalités comme avatars privilégié de la verticalisation, les tours résidentielles, plus que des artefacts, apparaissent comme des objets relationnels. La verticalité devient alors le produit d’une construction entre l’habitant et son environnement (Jacobs, 2005; Baxter, 2017), mobilisant pratiques, représentations et imaginaires. Face aux grilles d’analyse de l’urbain traditionnellement horizontales (Harris, 2014; Baxter, 2017), un « habiter vertical » spécifique en résulterait-il?

Cette journée d’étude, vouée à des échanges entre chercheurs, praticiens et étudiants, dans une perspective pluridisciplinaire, a pour ambition d’apporter des éléments de réponse et de fournir de nouvelles pistes de réflexion théoriques et méthodologiques à cette caractérisation des modes d’habiter de la ville verticale.

Liste des intervenants : Manuel Appert, Loïc Bonneval, Aurélien Gentil, Alexandre Chabardès, Louise Dorignon, Michel Lussault, Geoffrey Mollé

Inscription avant le 30 mai 2018 par mail à : Geoffrey.Molle@univ-lyon2.fr

Plus d’informations ici

Parution d’ « Imaginaires de la vi(ll)e en hauteur », numéro spécial de Géographie et cultures

Parution d’un numéro spécial de Géographie et cultures, « Imaginaires de la vi(ll)e en hauteur », numéro coordonné par Manuel Appert (EVS), Christian Montès (EVS) et Martine Drozdz (LATTS)

Ce numéro de Geographie et cultures propose de renverser nos facons de faire de la geographie et d’aller explorer la boîte noire de la ville tridimensionnelle. Les textes reunis ici explorent les imaginaires qui accompagnent, inspirent ou décrient la prise de hauteur de nos environnements urbains. Depuis les hauteurs aériennes d’où les urbanistes appréhendent la ville et ses ramifications métropolitaines, jusqu’au point de vue que les habitants et les organisations culturelles construisent sur le patrimoine architectural des Trente Glorieuses, en passant par les récits de science-fiction et le cinéma hollywoodien, les auteurs et auteures de ce numéro proposent un panorama diversifie d’objets et de méthodes pour rendre compte des multiples facettes des imaginaires de la vi(ll)e verticale.

Plus d’information ici

Parution d’ « High-Rise Urbanism », numéro spécial de Built Environment

Parution d’un numéro spécial de Built Environment, « High-Rise Urbanism in Contemporary Europe », numéro coordonné par Manuel Appert (EVS), Martine Drozdz (LATTS) et Andrew Harris (UCL)

This issue of Built Environment explores the processes of contemporary European urban verticalization and examines what these recent upward trajectories indicate about the social, political, economic and cultural dynamics of European urbanization. Through a combination of particular case-studies from across Europe, the issue investigates the relationship in European cities between high-rise built fabric and planning regimes, financial flows, cultural representations, technical innovations, and forms of modernist heritage.

La liste des contributions : http://www.alexandrinepress.co.uk/built-environment/high-rise-urbanism-contemporary-europe

Plus d’infos sur ce numéro : http://www.alexandrinepress.co.uk/Intro_High_Rise_Urbanism

Lancement du site de l’ANR High-Rise

Mise en ligne du site de l’ANR High-Rise : http://recherche.univ-lyon2.fr/skyline/wordpress/?page_id=1066

What capacity is left to produce an inclusive city, in the context of an accelerated verticalization of contemporary metropolises ? This is the research question of the team franco-brazilian team of the ANR HIGH-RISE.

Contacts EVS : Manuel Appert et Christian Montes (coord. du programme)